Relève histoire d'une création

Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit Torrent VF et Lien Direct

Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit Torrent VF et Lien Direct (Direct Download Link DDL)

True French HD Films – Télécharger Des Films En Qualité HD, DVDRip et BluRayRip – 100% Gratuitement et 100% Confiance – Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit – Torrent VF et Lien Direct

Relève histoire d'une création Télécharger Film Gratuit Torrent VF

Archives RaR

Torrent VF et Lien Direct

Télécharger Rapide

Torrent VF

Torrent VF et Lien Direct
Torrent VF et Lien Direcy

Détails Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit

De Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Avec Benjamin Millepied

Synopsis Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit

Benjamin Millepied, danseur chorégraphe français, est nommé directeur de la danse de l’Opéra National de Paris en novembre 2014. Sa jeunesse, son regard moderne, sa culture et sa notoriété doivent apporter un renouveau dans la prestigieuse institution. Aussi bien dans ses choix créatifs que par ses méthodes de travail auprès des jeunes danseurs du corps de ballet, Benjamin Millepied va révolutionner les codes de la danse classique. RELÈVE raconte le processus de création de son nouveau ballet “Clear, Loud, Bright, Forward”, une incroyable épopée pleine d’énergie.
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de « Warcraft : Le commencement » et de son tournage !
Un réalisateur chasse l’autre

C’est lors du traditionnel rassemblement annuel de la Blizzcon, en 2009, que le studio Blizzard Entertainment a officialisé la mise en chantier d’un film basé sur l’univers de sa cultissime licence : Warcraft. Cerise sur le gâteau pour les fans, le studio plaçait à la tête du projet Sam Raimi. Le projet du film est resté en Stand-By jusqu’en 2012, où le cinéaste a finalement confié ne plus être à la barre, ayant été obligé de lâcher les commandes pour pouvoir réaliser Le Monde fantastique d’Oz. En janvier 2013, The Hollywood Reporter donne le nouveau nom du réalisateur : Duncan Jones, auteur de deux films de SF très remarqués : Moon et Source Code.
Duncan le Gamer

A la manière d’un Guillermo del Toro, quoique peut être moins encyclopédique dans ses connaissances du support, Duncan Jones est un vrai joueur et connait bien l’univers des jeux vidéo. Tout comme le réalisateur mexicain, Il est convaincu qu’une grande adaptation d’une licence vidéoludique verra le jour sur grand écran; mettant fin à la malédiction des adaptations ratées. Dans une interview accordée au magazine britannique Retro Gamer, il s’exprimait ainsi :

« Je suis convaincu qu’un grand film adapté d’une licence vidéoludique verra le jour. Comme toujours, tout est une question de script. Je pense que l’une des erreurs communes faites lorsqu’on veut adapter une licence vidéoludique au cinéma, est en fait de croire que tout ce qu’il y a à faire, c’est de raconter une histoire d’une manière totalement linéaire. Il ne faut pas faire comme cela. Il faut isoler et utiliser des éléments propres aux jeux qui pourront fonctionner. Des éléments originaux et qui ont un vrai potentiel dramatique. Beaucoup de jeux ont déjà ces éléments en eux. C’est alors grâce à la combinaison entre un grand scénariste, un réalisateur inspiré et le propriétaire de la franchise prêt à donner suffisamment de liberté pour valoriser au mieux sa licence qu’un tel film pourra voir le jour ».
Un choix stratégique

Warcraft devait sortir en décembre 2015 mais a été repoussé en mai 2016. Ce changement est à mettre en parallèle avec la sortie de Star Wars: Episode VII qui aura lieu le 18 décembre 2015. Un choix à la fois judicieux et logique de la part d’Universal Pictures et Legendary Entertainment qui n’ont pas souhaité se frotter au mastodonte intergalactique. La bataille entre ces deux énormes blockbusters n’aura donc pas lieu…
Armes géantes et armures

Même si les Orcs sont joués en motion capture, des armes géantes et des armures ont tout de même été conçues pour servir de références photographiques et pour être utilisées comme accessoires sur le plateau.
Le scénario par rapport au jeu

Le film se centre sur la première guerre entre les Orcs et les Humains, donc les événements décrits dans le premier jeu de stratégie sorti en 1994 « Warcraft: Orcs and Humans », qui se déroulent 31 ans avant « World of Warcraft » (4ème jeu de l’univers médiéval-fantastique Warcraft sorti en 2004).
Colin Farrell sous le charme

Colin Farrell a été pressenti pour le rôle finalement tenu par Dominic Cooper. Dans une interview accordée à IGN, le comédien irlandais a en effet candidement révélé qu’il avait rencontré le réalisateur, lu le script (qu’il qualifie de « formidable ») et discuté du rôle.
Rodés…

Travis Fimmel et Toby Kebbell sont habitués aux films faisant la part belle aux luttes guerrières diverses et variées. Ainsi, le premier joue le personnage principal de la série Vikings, qui retrace l’ascension du héros viking Ragnar Lothbrok, auquel il prête ses traits. Le second a quant à lui été à l’affiche d’Alexandre, Prince of Persia : Les Sables du temps et La Colère des Titans.
Une pointure aux effets visuels

En avril 2013, la production a annoncé l’arrivée sur le projet de Bill Westenhofer, à la supervision des effets visuels. Ce dernier n’a pas vraiment le profil du débutant. Il a déjà remporté deux Oscars pour son travail : en 2008 pour A la croisée des mondes : la boussole d’or et en 2013 pour L’Odyssée de Pi.
Parlons argent !

Le budget de Warcraft : Le commencement est estimé à 160 millions de dollars, soit beaucoup plus que le précédent film de Duncan Jones Source Code qui avait été conçu pour 28 millions. A titre de comparaison, les adaptations plus ou moins récentes de jeux vidéo Prince of Persia : Les Sables du temps (2010), Silent Hill (2006), Hitman : Agent 47 (2015), Street Fighter : L’Ultime Combat (1994), Mortal Kombat (1995), Max Payne (2008), Need for Speed (2014), Lara Croft : Tomb Raider (2001) et Resident Evil (2002) avaient respectivement coûté 200, 50, 35, 35, 18, 35, 66, 115 et 33 millions. Le budget de Assassin’s Creed, autre adaptation d’une franchise de jeux vidéo qui sortira fin 2016, est quant à lui compris entre 150 et 200 millions de dollars.
Donner vie aux orques

Tobby Kebell était le seul des comédiens campant un orque à être rompu à la prise de vues en 3D, la motion capture et CGI, puisqu’il avait déjà joué l’infâme Koba dans La Planète des singes : l’affrontement. Robert Kazinsky et Clancy Brown s’y sont quant à eux essayés pour la première fois. Ils devaient ainsi, comme beaucoup d’autres, porter des combinaisons grises et des capteurs tout en adoptant la démarche et l’attitude des orques. Le chorégraphe Terry Notary, un ancien du Cirque Du Soleil, a aidé l’équipe en insistant sur le fait que la force de ces créatures ne vient pas de leurs muscles, mais de leur stature et du fondement de leur nature.

Étiquettes: Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit, Relève histoire d’une création Télécharger Film Gratuit Torrent VF

Relève histoire d'une création Télécharger Film Gratuit True French HD Films avec 100% Confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *